mardi 21 février 2012

Le lion et le rat

Permettez-moi de partager avec nous cette fable entre un lion et un rat, car il s'agit d'une leçon à apprendre dans la vie, et pourrait nous aider à réfléchir pour notre développement personnel:

LE LION ET LE RAT
Un rat trottinait sur le corps d’un lion qui dormait.
Le lion se réveilla, rugit, et s’empara du rat pour le manger.
Le rat supplia : « Lâche-moi ! » et promit contre sa liberté qu’à son tour il lui rendrait service.
Le lion se mit à rire et le laissa aller.
A quelque temps de là, le rat trouva de quoi tirer l’autre d’embarras :
Capturé par des chasseurs, le lion se trouva suspendu dans un arbre. Il lutta, se démena.
Le rat entendit ses gémissements, accourut sur les lieux.
En rongeant la corde, il le délivra :
« Tu t’es bien moqué de moi l’autre jour, car tu pensais  qu’un rat ne pourrait jamais t’aider.
Eh bien aujourd’hui, tu le vois, les rats peuvent aussi rendre des service »
Esope, traduit par C. Denis,
Enfantimages, édition Gallimard.
La semaine de français CE2

Leçons à tirer : cette fable montre que parfois, dans la vie, on peut avoir besoin d’un plus petit que soi. Il ne faut donc pas se fier seulement à notre force, faut considérer les autres moins forts que nous.


dimanche 5 février 2012

Encore un notam sous d'autre forme

     Après le retour avorté de l'ancien président malgache, Marc Ravalomanana, sa femme, Lalao Ravalomanana a tenté de rejoindre le pays hier mais en vain, ce retour a de nouveau connu un notam sous d'autre forme. 

    Par rapport au retour avorté de Marc Ravalomanana #M21112, celui de son épouse n'a pas fait beaucoup de bruit sur Twitter, ou Facebook, et ses partisans venus à Ivato était également moins nombreux. Malgré la déception des partisans sur le retour raté de leur "maman", ils ont fait preuve de prudence, aucun incident majeur, ou quelconque débordement n'a été aperçu pendant cet évènement. Ci-après donc les informations recueillies concernant ce retour encore avorté de l'ex-première dame de l'Etat malgache:

Retour encore avorté  à cause d'une lettre émise par le ministre des transports
      L'heure de son arrivé était prévue à 14h10 à Ivato, mais a été retardé a cause de l'intervention du  vice-ministre sud africain des Relations internationales, Marius Fransman, qui aurait persuadé Lalao Ravalomanana d'annuler son voyage par raison de sécurité. Entre temps, ses partisans à Ivato étaient impatients de l'attendre, puis, le chef de la délégation de la mouvance Ravalomanana, Mamy Rakoarivelo a annoncé à la foule que le retour de Lalao serait  vers 17h, tout en ignorant si celle-ci est à bord de l'avion ou pas, mais finalement, Lalao Ravalomanana n'était pas parmi les passagères d'Air Link suite à une une lettre de la dernière minute émise par  le ministère des transports de la transition au DG d’Airlink, une lettre  lui disant que si la compagnie accepte d'embarquer Mme Ravalomanana ce sera à ses risques et périls Le ministre Benjamin Ramanantsoa n'a pas non plus démenti l’existence de cette lettre émanant de lui.  

Libre de rentrer
  Aucun avait imaginé que ce retour de l'ex première dame de l'Etat allait connaitre un certain notam ou un genre d'interdiction, étant donné que celle-ci est une simple citoyenne, une mère de famille sans charge judiciaire  tel que l'a également affirmé le Général Richard Ravalomanana, ce dernier a de même confirmé que Lalao et sa fille peuvent rentrer librement à Madagascar car il n'y a rien à leur reprocher?? 

Manoeuvre concoctée de haut lieu
    On ignore en fait ce que concoctent les personnalités politiques opposant au retour de Marc Ravalomanana, La dernière manœuvre était celui du #M21112 ou le Général Richard avait suggéré à ce que l'avion transportant Marc Ravalomanana à bord atterrisse d'abord à Ivato. Le ministre de la jusctice et certaines personnalités proches du président de la transition ont de même déjà affiché leur protestation quant à son retour. Cette fois ci, c'est le ministre des transports qui a joué son rôle avec cette maudite lettre et on se demande donc à qui sera le tour d'inventer une telle sorte de manoeuvre pour déjouer la prochaine éventuelle de retour de l'ancien président? Si on a peur  de Lalao Ravalomanana à tel point, qu'en sera t-il pour Marc Ravalomanana?

Encore une violation de la feuille de route 
    La feuille de route stipule clairement que les autorités de la transition en place assurent la securité de la famille et des biens de Marc Ravalomanana, donc encore une fois, il y a un flagrant délit de violation de cette feuille de route, à cause de la lettre d'intimidation émanant du ministre des transport. Ainsi, Mamy Rakotoarivelo interpelle la communauté internationale quant aux violations répétées de la feuille de route par la HAT 

     Ce régime de transition est bien réputé par ses mensonges et atermoiements, car lors de la cérémonie de présentation de voeux de la ministère des transports avant-hier au Lion d'or , le ministre de Transport a laissé entendre que l'année 2012 soit une année de quiétude, d'apaisement, et qu'il n'y aura plus de notam,...alors que dès le lendemain de cette affirmation mensongère, il a émis un notam mais sous d'autre forme. Quelle humiliation! En attendant le prochain cinéma de la transition, restez toujours à la page des actualités politiques relatives au retour du chef de l'empire TIKO.