lundi 27 août 2012

TED- TEDxAntananarivo! C'est quoi?


Vous êtes sûrement déjà au courant de l'évènement grandiose que TEDxAntananarivo organise ce Samedi 1er Septembre 2012 au Carlton Anosy. Mais ça vous dit quoi d'abord TED, TEDxAntananarivo? Voici donc un bref historique de TED, TEDxAntananarivo et quelques informations concernant cet évènement tant attendu.

TED est née pour la première fois en Californie,  il y a 25 ans. C’ est un concept  véhiculé par un site mondialement connu TED.COM, favorisant la diffusion des idées sur la technologie, le divertissement et le design, c’est pourquoi le sigle TED signifie : Technology, Entertainment, Design.

Grâce aux idées de Chris Anderson, TED connaît un développement rapide et élargi en vue de soutenir des idées susceptibles d’entraîner des changements dans le monde. TED est ainsi devenue la référence des idées qui peuvent transformer le Monde. Suivant leur slogan «Ideas worth spreading», les organisateurs de conférences TED espèrent ainsi faire circuler les meilleures idées à l’échelle du globe.

TEDx: « x » est utilisé pour les conférences locales organisées de manière indépendante, en partenariat avec TED au niveau international.  

Le programme TEDx a été créé en 2009 dans le même esprit et avec la même ambition que TED : partager de grandes idées, ouvrir une plateforme de discussion et de rencontres pour des idées riches et toujours plus innovantes.


TEDxAntananarivo

Plus de 2000 évènements TEDx ont été organisés, dont trois (3) se sont déroulés avec réussite à Madagascar. D'ailleurs, fort de ses débuts en 2009 initié par Harinjaka Ratozamanana, boursier TED et titulaire de la licence TEDxAntananarivo (TED fellow), le collectif TEDx Antananarivo lancera la 4ème édition qui se tiendra donc ce samedi à partir de 14h jusqu'à 19h au Carlton Anosy.

TEDx Antananarivo organisera donc son 4éme évènement ce Samedi, un évènement qui aura des invités près de 500 spectateurs et proposant 13 intervenants malgaches composés d’entrepreneurs sociaux, des journalistes écrivains, des musiciens, de peintres, de cinéastes et de philosophes, ...qui interviendront devant un public pour donner leur analyse du monde en perpétuel changement. Chacun des intervenants aura 18 minutes maximum pour  émouvoir et véhiculer son message et pour présenter ses idées originales et innovants.


« BACK TO… » sera le thème de cet évènement riche et innovant, " back to..",  en référence au retour à la vie active et au redémarrage des activités, à l'échelle de l'individu comme de la communauté. Inspirer et booster à travers les différentes interventions axées sur ce qui se fait de meilleur dans le domaine de la Technologie, de l’Entertainment (divertissement) et du Design.

Plusieurs évènements encore fort intéressants sont également prévus par TEDx Antananarivo pour cette année, restez branchés...

Rendez vous donc ce Samedi 1er Septembre 2012 au Carlton Anosy à partir de 14h, veuillez vous inscrire içi, la participation est de 20 000 ar, payable à l'entrée.

L'évènement sera diffusé en livestream et vous pouvez également le suivre sur le hashtag twitter  @TEDxTNR

Voir aussi ce post

TEDx Antananarivo! A ne pas rater!

TED, TEDx, TEDxAntananarivo, vous en avez certainement déjà entendu parler dans la toile, dans les journaux, bref dans les différents médias. Ainsi donc, vous êtes bien au courant de l'évènement TEDxAntananarivo qui aura lieu ce Samedi 1er septembre 2012 à l'Hotel Carlton Anosy. C'est justement sur cet évènement enrichissant et instructif et surtout à ne pas rater que je voudrais parler et vous inviter à venir. 
Un rappel de l'événement d'abord, il s'agit d'un événement qui aura environ 500 spectateurs et proposant 13 intervenants malgaches composés d’entrepreneurs sociaux, des journalistes écrivains, des musiciens, de peintres, de cinéastes et de philosophes, ...qui interviendront devant un public pour donner leur analyse du monde en perpétuel changement. Chacun des intervenants aura 18 minutes maximum pour émouvoir et véhiculer son message et pour présenter ses idées originales et innovants.
« BACK TO » est le thème de cet évènement riche et innovant, « back to… » fait référence au retour à la vie active et au redémarrage des activités après les vacances, à l'échelle de l'individu comme de la communauté.
Vous vous demandez, quelle genre de personne devrait venir assister à cet évènement, bien sur, tout le monde est le bienvenue, et si vous êtes parmi ce genre de personnes suivantes, vous ne devriez surtout pas pas rater l'évènement. Si
  • vous êtes une personne qui aimerait écouter et connaître des idées innovantes et inspirants.
  • vous êtes une personne qui rêverait de devenir leader admiré et influent
  • vous êtes une personne qui souhaiterait exploiter vos talents, potentiels et avantages
  • vous êtes une personne qui désirait  briller au premier rang de la société
Bref, si vous êtes une personne qui voudrait apporter sa grande contribution pour transformer ce monde, vous devriez donc venir. :)

Venez donc écouter les expériences, idées, visions de nos remarquables intervenants qui pourraient probablement vous inspirer, vous influencer pour aller de l'avant. 
Ce sera également un évènement riche en rencontre pour pouvoir exploiter vos potentiels. Alors, ne ratez pas cette 4ème édition de TEDxAntananarivo, réservez votre place en vous inscrivant içi la participation est de 20 000 Ar, payable à l'entrée.
Rendez-vous donc ce samedi 1èr septembre a l'hotel Carlton Anosy, c'est sure et certaine que vous allez apprécier cet évènement, et voudriez par la suite être toujours présent aux prochains évènements encore fort intéressants et enrichissants que TEDxAntananarivo prévoit d'organiser durant cette année 2012.



samedi 25 août 2012

Business rapide

J'avais eu l'occasion d'assister à la foire de Babeo hier qui s'est déroulée à Tahala Raharihasina Anakely, c'est un évènement profitable et avantageux axé sur la promotion de l'entreprenariat feminin. L'évenement est appelé "Bizina rapida" ou "Business rapide", le principal objectif était de créer dans quelques minutes un business?

Avant tout, c'était un rendez-vous d'affaires, les personnes intéressées et venues sur le lieu sont celles qui ont l'esprit entreprenarial et souhaiteraient s'engager dans la création d'une petite/moyenne entreprise (mini-projet).  Je trouve très intéressante et très utile d'organiser souvent un tel genre d'évènement, car il incite les gens, plus particulièrement les jeunes à exploiter leur créativité, à s'aventurer dans la création d'entreprise et réussir des projets,...pour combattre la pauvreté, bien sur.


 En tant que femme ayant l'esprit d'entreprise, j'ai décidé d'y aller pour voir de quoi je pourrais tirer profit de l'évènement et franchement, ce n'était pas une perte du temps car j'ai pu découvrir et apprendre beaucoup de choses et notamment j'ai même pu obtenir une nouvelle collaboration. 
Ce qui a attiré mon attention était de découvrir des activités intéressantes telle que la broderie, les crochets,...




Durant l'évènement, les personnes présentes avaient 2 minutes chacune pour discuter, échanger avec d'autres personnes, en vue de présenter leur service et décrocher par la suite de nouveaux clients. Des partenariats ont été ainsi contractés par plusieurs personnes.



Les établissements de microfinance a été également aperçu sur le lieu, à l'instar de OTIV (Ombona Tahiry Ifampiasamborana Vola) ou (Mutuelle épargne et de crédit), CEFOR (Crédit Epargne Formation). Étant donné les difficultés (dossiers administratifs, problème de garantie,...) dans l'emprunt effectué auprès de certaines établissements financiers, OTIV et CEFOR en partenariat avec le programme Babeo proposent des services faciles et accessibles aux femmes, notamment les plus démunies désireuses d'étendre leurs activités.


NB: Photos prises depuis une téléphone mobile, désolée pour la mauvaise qualité des photos :)

vendredi 24 août 2012

Cleanliness of the plastic bottles after use?

The deepest poverty pushes disadvantaged families to get some things in the rubbish bin and to sell them after, among the rubbish they are seeking is the plastic bottles.

(Plastic bottles collected from the rubbish bin) 

Are you among those who used to drink juice on the street corners? Be careful with the cleanliness of the bottles!
Whenever I pass by this street, I always see this poor family cleaning the bottles collected from the garbage in a waste-water canal, where inhabitants throw away all kinds of waste-water. 

(The lady clean the bottle in this wastewater canal)

Finished the cleaning, they sell the bottles at the market of Andravoahangy (market place in Antananarivo), and you can't believe, the bottles are all sold, we may wonder, who are their customers? juice venders, milk venders , hotels, ...perhaps all of them?. 

( the wastewater canal in Anjanahary)
After selling all the bottles, they go back to the rubbish bins to look for another bottles to sell the following day, and that is always their daily life, its their source of income [they search something (especially bottles) in the garbages and clean up them in the wastewater and then sell them at the market). During the evening and early in the morning, they found about ten bottles at least.
Do the customers smell the bad odour of the bottles? It's certain that despite thorough rinsing, the bad smell will still remains. The first wealth is health, so beware when drinking and eating something on the street corners. 

Nevertheless, the customers could be those who recycle the plastic bottles.:)
Here is a very interesting example of recycling plastic bottles...so, don't throw them out:







mercredi 15 août 2012

Climat d'apaisement incontournable

Comme les jeux Olympique 2012 de Londres a pris fin, les férus de sport vont focaliser leur attention sur un sujet inévitable qui n’est autre que la politique, un volet qui figure parmi les actualités très suivies par les observateurs, même beaucoup disent en avoir ras-le-bol ? On ne peut pas s’en passer, surtout que beaucoup de chose se sont manifestées successivement ces derniers temps.

La face à face entre les deux principaux protagonistes politiques n’était qu’une perte temps et je dirai même un cinéma de soi-disant bonne volonté de résoudre la crise. Certes, j’ignore sincèrement ce qui est vraiment au fond de leur cœur, mais avec les résultats décevants, ils ne pensent évidemment qu’à leurs intérêts respectifs : - l’un n’a qu’une seule chose dans sa tête : le retour au pays le plus vite possible pour pouvoir se porter candidat à l’élection présidentiel et l’autre comme d’habitude ne pense qu’à s’accrocher au pouvoir et refuser par tous les moyens ce retour tant souhaité par son rival dans le sol malgache.

Qui croyait que cette réunion à deux et à huit clos allait donner un espoir de sortie de crise ?  La SADC peut être ? Car l’initiative vient d’eux. La SADC a mis des multitudes de solutions pour mettre un terme à la crise mais seule la feuille de route a permis d’alléger à la rigueur la situation avec la mise en place du gouvernement d’union nationale, les deux assemblées inutiles qui ne sont qu'un gaspillage et le CENIT, …mais une feuille de route qui reste toujours le fond de problème avec l’existence des deux articles 16 et 45 contradictoires.

 Aujourd’hui, la Sadc vient d’achever leur mission de consultations auprès des forces vives de la nation, ainsi que des entités politiques signataires de la feuille de route, en vue de présenter les idées récoltées au sommet de la sadc les 17 et 18 Août prochains pour pouvoir définitivement prendre une décision, plus précisément une sanction à l’endroit de l’un des 2 protagonistes constituant un blocage à la résolution de la crise. Après cette échéance, nous saurons qui sera finalement exclu de la scène politique, et qu’en seront-elles les réactions des partisans respectifs de celui qui sera sanctionné par la SADC? Rappelons que les consultations faites par la délégation conduite par Marius Fransman arrangent bien les entités signataires de la FDR, qui constituent en majorité des partisans de Andry Rajoelina. Nous savons bien également que la majeure partie des forces vives et entités politiques  épousent la cause d’Andry Rajoelina. Leur but est simple : pour préserver leur  sièges et divers avantages tout en restant non-élus.

 L’intransigeance du régime de la transition sur le refus du retour dans son pays natal du président évincé Marc Ravalomanana alimente des sujets de conversations au sein de l’opinion de publique, on se pose la question: le retour de Marc Ravalomanana au pays emmènera t’il la paix? Je répond : Bien sur que oui, on attend que son retour pour pouvoir rouvrir le robinet des aides financières de la part des bailleurs de fond, on attend depuis que l’application de l’article 16 stipulé dans la feuille de route. Pourquoi l’empêcher à tel point? Pourquoi le régime de transition a-t-il si peur de ce fondateur de l’empire Tiko ? Le régime en place se prévalait toujours de l’affaire du 7 février pour décourager le moral de l’ancien président et pour l’empêcher à tout prix de revenir au pays, le régime arrive même à utiliser les associations de la victime du 7 février à porter l’affaire devant le tribunal de l’Afrique du Sud,  mais il paraît en fait que le demandeur (victime du 7 février) a retiré leur plainte, une affaire à suivre…

Revenons un peu sur le calendrier électoral qui a été promulgué par la Cenit après concertation avec les experts des nations unies. Un calendrier que  certaines organisations et entités politiques trouvent encore quoi critiquer, les prétendants experts nationaux de Madeleine Ramaholisoa et consorts estiment que l’organisation d’une élection de cette année est faisable,  vont-ils user donc leur influence et  effectuer un lobbying pour  persuader la communauté internationale à rallier à leur point de vue et donner satisfaction à leur souhait et celui d’Andry Rajoelina d’effectuer une élection pour cette année ? Eh oui ! Tout le monde use tous ses moyens pour protéger leurs avantages.

Personnellement, avec la publication du calendrier électoral, il ne reste plus qu’à faire tout le nécessaire pour que l’élection puisse se tenir dans une condition d’APAISEMENT indispensable. Le climat d’apaisement inclut donc: le retour inconditionnel de Marc Ravalomanana, LA SAGESSE des forces armées, une transition réellement inclusive et consensuelle. Donc, une élection de cette année est inéluctablement impossible vue l’atmosphère actuellement tendue dans le pays, ne nous permettant pas du tout de la réaliser. 
 En attendant la suite des affaires politiques, je ne cesse de répéter que seule la TOLERANCE, la RECONCILIATION qui constituent des grands valeurs malgaches restent la seule et unique solution, si la patriotisme existe réellement, il est plus facile de faire preuve de TOLERANCE,  sinon c’est toujours l’égoïsme de sauver intérêt personnel qui persiste et demeure.

dimanche 12 août 2012

Félicitations aux élèves qui ont réussi leur examen CEPE


 Ce dimanche 12 Août 2012, les résultats de l’examen CEPE sont publiés et disponibles  dans tous les centres d’examen d’Antananarivo. Après l’église, les parents et les élèves se sont rués vers les  lieux  d’examen où sont affichés les résultats CEPE pour voir et connaître si leurs enfants ont réussi ou pas leur premier examen national.

(Résultat CEPE, CEG Nanisana)
En voyant le visage des parents et potaches qui sont venus voir les résultats du CEPE, la majorité était aux anges, un visage en pleine joie qui leur fait oublier pour un petit moment la difficulté quotidienne à la quelle la famille malgache fait face notamment depuis la crise. En contrepartie de leur réussite, certains potaches qui viennent d'avoir leur CEPE en poche demandent quelques choses à leur parent, ce dernier n’hésite pas non plus d’acheter  pour témoigner  leur satisfaction envers l’enfant pour les encourager ainsi à poursuivre leurs efforts dans l’étude.

(Les parents en train de chercher le nom de leurs enfants sur la liste, CEG Nanisana)
Bien sur, avec les problèmes de grève menées par les enseignants regroupés au sein de SEMPAMA, les parents, les candidats et les maîtresses  ont eu une de ces inquiétudes sur le report de la date de l’examen CEPE de cette année. Mais heureusement, l’examen s’est finalement bien déroulé malgré certains problèmes rencontrés dans d’autres régions. En général, l’examen CEPE a pu se tenir dans le calme dans la grande ville sauf dans quelques régions comme Amoron’i Mania où les candidats ont été menacés par des dahalo. Faute d'enseignants pour surveiller les candidats, les élèves dans la district de Mandritsara, Vohemar et Analalava n'ont pas pu également passé leur examen CEPE, la tenue d'une session spéciale leur seront destinée, a t-on appris auprès du Ministre de l'Education, Manoro Régis


(CEG Nanisana)
Du fait de cette grève effectuée par les enseignants du SEMPAMA qui ont engendré une longue suspension des cours pendant  3, voire 4 mois dans les écoles publiques, le ministère de l’enseignement national était contraint de rendre facile les sujets, ce qui explique la raison de  l’augmentation du taux de réussite de cette année qui est de 90,07% pour la circonscription scolaire d'Antananarivo (Cisco). Cependant, il est fort probable que ce sont surtout les candidats des écoles privées qui  récoltent des résultats plus excellents cette année.  Car les établissements privés ont toujours pu poursuivre leurs cours avec des révisions, des examens blanc tandis que l’établissement public étaient visiblement obligés d’accélérer et de finir tout simplement à temps et au dernier moment les programmes.

(CEG Nanisana)
Félicitations aux élèves qui ont réussi leur examen CEPE pour cette année 2012, continuez vos efforts jusqu’au bout, vous êtes l’avenir de ce beau pays ! Esperant que les deux prochains examens officiels (BEPC, BACC) puissent également se tenir dans une atmosphère détendue.